Le futur du système de vélos en libre-service vient du Japon

Le Vélib parisien, le Vélo’v de Lyon, le V’hello d’Aix-en-Provence, le Bicloo de Nantes ou tout simplement le Vélo de Marseille, les systèmes de vélos en libre-service ont proliféré depuis 2007 en France (voir la liste complète ici).

Ces systèmes ont permis des déplacements urbains plus écolo pour les citoyens et les touristes avides de transport pratique et de jolis paysages.

Le hic, dans tout cela, c’est la place que prennent les bornes de vélos.

 

Station de Velib par Binu Nair

Prise pa Binu Nair

Je ne parle pas des villes comme Amsterdam avec leurs parkings géants de vélos.

Amsterdam Nikes par Hugo França

Prise par Hugo Franca

Le salut viendra peut-être du Japon avec un système de vélos libre-service souterrain. En gros, vous avez via la souscription d’un abonnement la possibilité de garer votre deux-roues dans un parking qui libère pas mal de places dans les villes vu qu’il est souterrain. Les ECO Cycle de la société Giken sont anti-sismiques, permettent de garer plus de 140 vélos par spot et vous permettent de le récupérer en 10 secondes. Pratique !

Je vous laisse voir le résultat en images dans la vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *